6 – de Bryce Canyon à Las Vegas

6 - de Bryce Canyon à Las Vegas

6 – de Bryce Canyon à Las Vegas

 

Nous n’avons parcouru que 1.400 km au cours de ces dix derniers jours, à zigzaguer d’une « marche » à l’autre de ce « Grand Escalier » géologique qui comprend les canyons de Bryce, de Zion, les Falaises « Vermillon » et le Grand Canyon. Car c’est la première fois que nous avons pris le temps de nous arrêter un peu, et même de nous promener plusieurs fois quelques heures sur des sentiers magiques ; Véronique est même quasiment à jour de son carnet d’aquarelles ! Qu’on se le dise ! Elles ont été insérées dans les albums des deux chapitres précédents, si vous avez le courage d’y retourner. Il faut dire que ce que nous avons vu ces derniers jours est enthousiasmant ; devant un truc comme l’Antelope Canyon, merveille des merveilles d’à peine 400 m de long, on éprouve un immense sentiment de gratitude pour les insondables beautés qui nous sont offertes ! On souhaiterait pouvoir y rester une journée entière, l’avoir pour soi tout seul… alors que tu es bousculé par devant et derrière, avec un “guide” qui te dit où te mettre pour prendre quelle photo, et qui t’arraches même l’appareil des mains pour la prendre lui même (sic), et tous les coins sont tellement beaux, soyeux, courbes sensuelles et mystérieuses, d’esprits cachés… que tu mitrailles, en te promettant de les méditer tranquillement plus tard ; c’est ce que nous vous proposons avec la douzaine de photos de l’Antelope Canyon incluses dans l’album ci-joint.

C’est Dolphin qui nous a servi de guide pour visiter Bryce Canyon, et qui nous a entraînés sur la piste de Cottonwood Canyon, le site de Pareah, la plage de Wahweap ou l’Antelope Canyon, du côté de Page (Arizona). Parce que nous avons pu partager pendant trois jours complets la randonnée des Orion, venus de leur lointain Ontario recharger leurs batteries après le long hiver canadien. Ce fut vraiment enthousiasmant pour nous de les côtoyer au quotidien, avec leurs jumelles Kahala et Zoe. Et de découvrir leur façon de voyager, où ils prennent plus que nous, qui en aurions pourtant plus le temps, de savourer et méditer au milieu de ces gigantesques formations naturelles. Pour nous, loin de nos bases en France, rester pendant plusieurs jours loin d’un Wifi, et donc des nouvelles de nos proches, devient vite difficile. Alors qu’eux savourent vraiment en profondeur une communion avec ces grands espaces. Et dès qu’ils eurent le dos tourné, repartis randonner pendant trois jours jusqu’au fond du Grand Canyon, nous nous sommes précipités nous mettre à l’abri d’un confortable hôtel de Page pour trier nos photos, coucher nos aquarelles sur le papier… et Skyper avec la France, Israël ou l’Argentine ! Parce que ce fut une des surprises de ce voyage : ces Etats Unis si développés et en avance technologique dans tous les domaines, n’ont une couverture téléphonique qu’extrêmement limitée dès que nous sommes loin d’une ville de moins de 10.000 habitants. Alors que dans toute station service du fin fond de la Patagonie ou du désert libyen, nous avions l’Internet, ici, nous avons perdu des heures à guetter des signaux et tenter une connexion : notre boîte Wifi mobile n’a pas fonctionné pendant deux semaines ! A croire qu’ils le font exprès, malgré leurs millions de visiteurs, pour les obliger à jouir des spectacles de la nature !

Après avoir donc visité le Grand Canyon par un temps glacial, et le Canyon de Zion sous une pluie digne des Alpes au mois de novembre, spectacle étonnant dans ces déserts les plus secs des Etats Unis, nous avons piqué vers le sud-ouest, vers le désert des Mojaves et Las Vegas. Véritable oasis de deux millions d’habitants (sur les 2,8 que compte le Nevada, pour 280.000 km²), la ville était surtout pour nous celle où habitaient nos cousins Yves et Marilyn, chez qui nous savions pouvoir nous reposer vraiment. Et, après quatre jours complets passés chez eux, nous nous sentons d’attaque pour continuer vers l’ouest, puis remonter la côte Pacifique jusqu’à Vancouver, où nous devrions arriver vers la fin du mois.

Continuez à nous soutenir dans vos commentaires, emails et encouragements ! Nous en avons besoin ! Mille affections à tous ceux qui nous lisent !

 

Toutes les photos et commentaires sont sur :

https://picasaweb.google.com/113501550221338298900/6DeBryceCanyonALasVegas?authuser=0&feat=directlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.