13 – L’Herodion et le Grand Marché Juif de Jérusalem un soir de shabbat

28 novembre 2014

28 novembre 2014

 

Bonsoir tout le monde. Çà y est, hier soir, la grippe s’installait à la maison… mais n’a attaqué ni la bonne humeur, ni l’impatience de découvrir les merveilles de Jérusalem. Aujourd’hui, nous prenons d’abord la voiture pour filer à une trentaine de kilomètres au Sud de Jérusalem visiter « l’Hérodion », une forteresse qu’Hérode le Grand (Ier s. BC) a fait construire à proximité de sa capitale. Il a choisi une pyramide naturelle tronquée qui est le point culminant du Désert de Judée, a bâti un château là haut, puis, agacé qu’on puisse voir ses fastes de loin, l’a caché en rehaussant la pyramide. De loin, l’Hérodion ressemble donc à « un sein de femme » (Flavius Josèphe) ; et de près, à la caldera d’un petit cratère au fond duquel se cachent aujourd’hui les ruines d’un palais fortifié. Détruit par les Romains en 71 EC, il sera réoccupé par Bar Kobkha pendant la révolte de 135. On y trouve d’intéressants restes du palais, de la forteresse, et d’un inextricable réseau souterrain de galeries et de citernes. Le tombeau d’Hérode lui-même y fut découvert en 2007.

En début d’après midi de ce même vendredi, et donc à quelques heures du début de notre troisième shabbat en Israël, nous nous trouvions à Mahane Yehuda Market, le grand marché juif de Jérusalem. D’un côté, il tient à la fois du souk, du bazar ou d’un gigantesque marché d’Aligre ; il est immense, la foule y est bruyante ; on y trouve de tout, des multiples fruits et légumes aux pâtisseries, fromageries ou viandes, avec des restaurants offrant toutes les spécialités du monde entier du fait que la population juive vient elle-même du monde entier. D’un autre côté, la proximité de plusieurs quartiers juifs orthodoxes fait que la foule est parsemée de personnages aux chapeaux et tenues plutôt excentriques. Renée nous emmène chez son copain yéménite Uzi : c’est un guérisseur qui a toutes les potions qu’il faut pour nous guérir de tous les méchants virus que nous avons attrapés : ne manquez pas d’aller voir sur l’album de photos comment il nous a traités !

Après un petit tour dans le quartier fermé – et orthodoxe – de Ohel Moshe, le soleil se couche, c’est shabbat qui commence à Jérusalem, les bus ne fonctionnent plus, et nous nous faisons ramener à la maison par un taxi arabe.

Une heure plus tard, Renée vient nous chercher pour nous emmener dans sa synagogue, à quelques pâtés de maison de chez nous. Nous passons devant la synagogue d’état, un peu trop orthodoxe pour elle, et poursuivons jusqu’à « sa » synagogue « libérale ». C’est un peu comme le système éducatif français ; le secteur public est gratuit ; le privé est payant. Ici, l’Etat paie pour la construction, l’entretien et les rabbins des synagogues d’état ; pour les synagogues libérales, ce sont les communautés d’Amérique qui, pour l’essentiel, ont financé la construction. Nous arrivons en retard, après les lectures de la Torah ; nous en sommes aux chants de louanges ; il y a des livrets bilingues hébreu/anglais, et nous pouvons suivre les chants ; ce sont essentiellement des Psaumes de David ; le rabbin est devant une table, au milieu de la salle, sur une estrade ; il mène les chants les yeux fermés, le sourire aux lèvres. A un moment, nous nous tournons tous vers le fond de la salle, pour saluer le shabbat qui vient. Dans l’assistance, beaucoup ferment également les yeux en chantant et en se balançant doucement d’arrière en avant. Une fois revenus à la maison, Renée allume les bougies sur la table, chante la prière du soir, la bénédiction et le Kiddouch (« … et le septième jour, Il se reposa ») avec une coupe de vin à la main (enfin, de jus de raisin, elle ne boit pas d’alcool). Deux pains sur la table sont dans une assiette recouverte d’une étoffe (la double portion de manne qui tombait la veille du shabbat pendant l’Exode) ; Renée les rompt et en donne une part à chacun après l’avoir salée (pour que le souvenir de ce repas se conserve !).

Shabbat Shalom !

https://picasaweb.google.com/113501550221338298900/28Novembre2014?authuser=0&authkey=Gv1sRgCKu3pMmigrPlAg&feat=directlink

A demain !

Leave a Reply

Your email address will not be published.